Articles

Pourquoi   faire une thérapie ? - Prises en charge au cabinet -   La psycho du quotidien   - Mon parcours - Prendre  contact - Prendre RENDEZ-VOUS - V otre question

Psychologue Toulouse

Image
Vous vous sentez en souffrance, d é pressif, anxieux : - vous venez de vivre une situation difficile ( séparation, deuil, traumatisme, ...) - vous avez le sentiment de ne pas choisir votre vie - vous vivez une période de grand changement ( départ du foyer familial, nouveau travail, arrivée d'un enfant, ...) - vous subissez ou vous venez de subir un choc traumatique - vous êtes envahi(e) par des compulsions ou des sympt ô mes embarrassants (énurésie, timidité , phobie , ...) - vous avez des troubles du comportement alimentaire (anorexie, boulimie, ...) - vous avez des difficultés liées à un deuil migratoire Et surtout, vous avez l'impression qu'il y a en vous un écart douloureux entre ce que vous voudriez être et ce que vous vous sentez faire. Une psychothérapie peut vous aider à vous (re)trouver et à vivre l'aventure de la vie avec plus de plaisir et de sérénité. Le mieux-être dépend de votre désir réel d'aller mieux, de votre engagement dans la thérapie et

Le collage en art-thérapie

Image
Le collage est une activité de choix dans une démarche d'art-thérapie. Elle est accessible à quasiment tout le monde car elle demande très peu de compétences techniques, elle est immédiatement accessible, sans effort particulier. Cette activité stimule la créativité et favorise donc l'expression de soi. Plusieurs processus psychiques sont soutenus par l'assemblage-collage : - La hiérarchisation des ressentis qui est en jeu lors du travail de choix des supports et matériaux mis en oeuvre. Ainsi chacun est invité à composer/recomposer l'image qu'il veut donner de lui-même. - Le travail d'unification de soi qui est mis en geste par l'assemblage et le collage proprement-dits, symboliquement "recoller les morceaux" de son moi, en quelque sorte. Mais la démarche peut être vécue sur un mode ludique, dans l'espace-temps de l'atelier, sans objectif apparent. Attention cependant aux patients mal à l'aise avec les objets tranchants (

Habitat-thérapie : la Sécurité

--> Un de nos besoins primaires est la sécurité. Lorsque nous sommes en sécurité nous pouvons faire des activités qui ne demandent pas trop de vigilance : lire, rêver, se relaxer, regarder un film, etc. sans devoir faire attention à notre environnement. Anne Poussielgues raconte que sa chambre « devient le lieu de tous les voyages : voyage intérieur, sentimental, sensuel […] mais aussi pour écrire, travailler, recevoir. On peut y réfléchir allongé, suffisamment abrité pour que l’imaginaire se libère  ».  Notre logement doit, normalement, nous apporter cette sécurité qui est à la fois un besoin de protection physique et psychique. Il nous procure un alentour stable et prévisible. Cette première fonction pose que le premier apport d’un habitat est de procurer à ses usagers de la sécurité. «  Tout ce que je demande, c’est un coin à moi, à l’abri du froid et de la nuit  » [1] [24, p.58]. L’habitation répond à la fois au besoin de protection physique et au besoin d'e

Art-thérapie Toulouse

Notre for interne, ( inconscient, subconscient, ... ) est d'une grande complexité. Les théories psychologique cherchant à l'appréhender sont nombreuses et s'enrichissent régulièrement. Un certain nombre d'entre elles ont produit des méthodes de psychothérapie : psychanalyse, thérapies comportementales et cognitives (TCC), approche centrée sur la personne (Carl Rogers), etc. L'art-thérapie, c'est-à-dire l'usage du "faire" dans la thérapie, n'est pas lié à une théorie psychologique, chaque art-thérapeute s'appuie sur les conceptions de l'esprit humain qui lui paraissent les plus opérantes pour sa pratique. Dans mon travail de psychothérapeute, plusieurs notions informent ma pratique : - la souffrance est le plus souvent le résultat d'un conflit psychique, - les symptômes qui embarrassent aujourd'hui ont été autrefois une réponse pertinente par rapport à une situation et sont devenus des impasses par la suite, - la créativi

Adaptation du cabinet en temps de COVID19

Image
Les consultations ont lieu au cabinet, par téléphone ou en visio-communication selon votre demande. Pour les consultations au cabinet, voici les nouvelles consignes : ACCÈS ET SALLE D'ATTENTE : Vous êtes bienvenus à l'heure de votre rendez-vous, voire quelques minutes avant.  Après être entré, je compte sur vous pour vous passer les mains au gel ou à la solution hydro-alcoolique - les flacons et papiers essuie-mains sont à votre disposition. Les chaises y sont un peu moins confortables mais plus faciles à nettoyer que les chaises habituelles ... Comme d'habitude, je ne vous ferai pas attendre au-delà de notre heure de rendez-vous, donc vous n'y passerez pas trop de temps ! Il n'y a plus de revues à disposition pour éviter une éventuelle propagation du virus. Si vous vous occupez avec vos propres passe-temps, le nettoyage des mains se fera juste avant l'entrée dans le cabinet. Vous mettrez un masque pour le temps de la séance, si vous n'en a

Petits mouvements de stimulation bilatérale

Image
Lorsqu'on a subi un choc, il arrive qu'il fasse traumatisme c'est-à-dire que l'on soit envahi par des images, des sensations, qui revivifient constamment la mémoire de l'évènement. En fait, c'est comme si notre psychisme avait été débordé par l'évènement et n'avait pas pu le "digérer". La thérapie EMDR a été découverte empiriquement. Elle permet d'alléger la charge émotionnelle d'un traumatisme. Elle se pratique avec un psychologue qui aide à re-visiter le traumatisme tout en opérant une stimulation bilatérale. D'autres pratiques sont possibles. Pour ma part, j'en propose principalement deux : ECRIRE DANS L'AIR Il s'agit d'écrire son prénom dans l'air successivement avec une main, puis l'autre, au moins trois fois de chaque côté. LA BALLE IMAGINAIRE Il s'agit de se focaliser sur la sensation dans le creux de la paume de main que peut réaliser une balle (ou tout autre objet qui ne demande pas d&